Accueil » Projets » Projet WAAPP phase 1 et 2 » Objectifs et résultats attendus

Objectifs et résultats attendus

L’objectif du Programme est de générer et accélérer la diffusion et l’adoption des technologies améliorées en vue d’accroitre les rendements du riz et d’augmenter les revenus des acteurs dans la filière riz en Guinée.

Les appuis à la transformation et la commercialisation du riz fournis par les différents services publics et privés, ont permis l’émergence de plusieurs groupements et unions féminins d’étuveuses et de collectrices disposant d’équipements appropriés. S

’inscrivant dans cette logique, le PPAAO Guinée a appuyé, en 2012, huit unions féminines de transformatrices par la dotation en 8 kits de transformation composés chacun d’une décortiqueuse à riz, deux étuveuses et autres accessoires, formé en technique d’étuvage et en gestion de l’équipement 400 femmes membres des unions bénéficiaires, ainsi que le personnel d’encadrement.

Les résultats de cette activité sont probants, par ailleurs la prise en compte des aspects économie des unités installées constituerait une garantie pour la rentabilité et durabilité de ces unités.

En termes de résultats, il s’agira pour le programme de :

(i) De développer et diffuser au moins 3 technologies améliorés dans les filières prioritaires par leur centre national de spécialisation (CNS) respectifs ;

(ii) pour chacune des technologies diffusées, le potentiel d’amélioration de la productivité agricole est d’au moins 15% ;

(iii) un taux d’adoption des technologies diffusées est d’au moins un tiers des bénéficiaires du Projet.

Pour y parvenir, l’Unité de Coordination du PPAAO-Guinée et la Maison guinéenne de l’entreprise (MGE) ont entrepris une série d’initiatives en faveur de la filière riz local.

La réalisation des études de faisabilité participative auprès des groupements de transformation du riz local et formation à l’esprit d’autopromotion et en gestion simplifiée dans les huit (8) localités du pays de janvier 2014 à Avril 2014.

A la fin de cette première phase en Avril 2014, le programme a été prolongé sur quatre (4) mois supplémentaires (novembre 2014 à février 2015).

Les activités permettront la consolidation des actions de la phase 1 en mettant un accent sur le renforcement des bénéficiaires et en étendant la zone d’intervention dans 28 localités du pays. Il permettra également de renforcer les interventions sur la gestion des matériels de transformations subventionné par le programme. Le projet vise à améliorer la disponibilité du riz étuvé, avec un effort particulier sur l’aval (transformation du riz paddy).